Tous les clubs Rotaracts sont-ils identiques ?

Et bien non, au contraire. Chaque club est riche de ses membres ayant tous des parcours différents, des métiers ou des études différents, et des âges différents.

Les clubs se réunissent chacun dans des lieux qui leurs sont propres, et s’attachent à suivre un jour de réunion qui leur est propre. Les actions menées sont généralement impulsées par la diversité des membres, et permet de trouver des multitudes de causes.

Je ne connais rien au Rotary, c’est grave docteur ?

Et bien c’est à nouveau non. Le Rotary, c’est certes une organisation mondiale, qui suit des règles et des codes, mais le Rotaract reste avant-tout une association de jeunes.

Il faut connaitre certains aspects de l’organisation, mais cela peut venir avec le temps. L’adhésion principale reste celle des valeurs revendiquées véhiculées à travers le slogan : L’amitié par le service.

Comment entrer dans un tel club ?

On note deux types de profils. D’abord, les nouveaux entrants sont désignés comme Sympathisants. Ce profil permet d’assister aux réunions, et de participer officiellement aux actions. Ce statut n’est pas un sous-statut : au contraire ! Il indique la grande motivation du nouvel entrant à devenir membres suite à ses participations.

Si les autres membres estiment que le nouvel entrant est volontaire et qu’il adhère aux valeurs du club, il sera intronisé lors d’une cérémonie dédiée, et deviendra membre.

18ans, 30ans, c’est quoi l’âge pour adhérer ?

Les règles sont simples, mais strictes.

Avant 18ans : c’est direction l’Interact si l’on souhaite s’investir dans une branche du Rotary.

Après 30ans : c’est direction le Rotary. Si l’on a 30ans dans l’année rotarienne (septembre à juin), ça ne passera malheureusement pas. Si c’est 30ans entre juin et septembre, une année au Rotaract reste possible mais elle sera la seule possible.

Etre membre, ça signifie quoi ?

On est membre lorsque l’on a été intronisé et que l’on est à jour de sa cotisation annuelle.

Ah pardon, ça c’est l’aspect administratif. On est membre surtout lorsque l’on participe aux actions, que l’on prend part au réunions et aux soirées organisées par le club, ou d’autres entités régionales Rotariennes.

Mais concrètement, on fait quoi dans un Rotaract ?

Le Rotaract, c’est pas un club de vacances, ni une ONG, c’est un savant mélange d’amitié,  de collaboration, d’entraide, d’assistance, et de créativité.

Les Rotaraciens sont jeunes, c’est donc naturellement festif, mais il y a également des actions à créer, packager et mener. Cela est un investissement, mais permet de fédérer les équipes et tisser un lien très fort.

Je vais me faire des amis ou des relations professionnelles ?

C’est magique : les deux !

On se fait des amis dans le club auquel on appartient, mais également dans d’autres clubs car il y a aussi des événement ou des actions partenaires où l’on se retrouve régulièrement.
De plus, il y a aussi les relations tissées avec les Rotary Clubs (et notamment le club parrain) où les professionnels qui s’y trouvent peuvent être d’une grande aide.

Quel lien y a-t-il entre le Rotary et la franc-maçonnerie ?

Aucun ! Le Rotary est la première association de professionnels bienveillants. Les membres des Rotary clubs, appelés Rotariens, apportent un service humanitaire, encouragent l’observation de hautes normes éthiques dans le cadre professionnel, et aident à développer bonne volonté et paix à travers le monde. Religion et politique y sont totalement proscrits.

Le Rotaract c’est cher ou pas ?

Oula, la question qui fâche : le coût !
Le Rotaract est taillé pour les jeunes, et on le sait, hors de l’heure de l’apéro le budget est généralement bien serré. Pour être membre, il faudra s’acquitter en général d’une cinquantaine d’euros pour l’année.

Cela couvre les frais liés à l’inscription, et permet d’assurer un fond de roulement minimal pour que les réunions et les actions soient d’une convivialité agréable.

Je ne connais personne dans le club, je passe mon chemin ?

Absolument pas !
En ayant de 18 à 29 ans, si l’esprit du club, ses horaires et ses actions intéressent, il ne faut pas hésiter et contacter dès maintenant les équipes (via le formulaire de contact du site par exemple).

La première réunion n’est ni payante, ni synonyme d’engagement, il est tout à fait possible de venir tâter le terrain pour se faire sa propre idée sur place.

C’est comme mon mobile, j’ai un engagement de 24 mois ?

Heureusement, non.
Le club est ouvert, et la cotisation est annuelle. On le sait, les étudiants et jeunes actifs sont très mobiles (stages, voyages à l’étranger, mutations, etc…). Il est tout à fait possible de venir au Rotaract une année durant son échange linguistique, ou à l’inverse de s’en absenter un certain temps.